Le label BIO, c’est pour bientôt !

2022-02-16T00:00:00

  jours

  heures  minutes  secondes

jusqu’à

Label BIO

L’élevage des volailles est en cours de conversion : c’est un processus un peu long à l’issue duquel un producteur agricole reçoit la certification BIO garantissant le respect a minima d’un cahier des charges détaillé dans ce document.

Naturellement, le fermier peut décider d’aller au-delà de cette règlementation pour améliorer le bien-être de ses volailles, ou la qualité de ses produits.

Retrouvez plus de détails sur la certification BIO et les choix d’élevage de Marie-Anne ici.

Eau courante !

L’eau courante est installée jusqu’au bout de la parcelle d’élevage, pour le plus grand bonheur de la fermière ! Dans un premier temps, cela lui évite de porter des seaux sur 300m pour remplir les abreuvoirs. À terme, cela permettra l’installation d’abreuvoirs automatiques. Le progrès a du bon 🙂

Parasols en devenir

Quelques arbres ont été plantés dans les parcs, et d’autres à venir, en vue d’une belle collaboration végétal/animal. L’arbre offrira son ombre rafraîchissante aux poulets pendant les chaudes journées d’été, et les poulets assureront un enrichissement permanent du sol. Mûriers, cerisiers, cognassiers, biricoccolos et autres fruitiers trouveront petit à petit leur place à la ferme.

Un cerisier
Un cognassier

Première neige

Cette nuit, il a neigé sur le Trièves ! Les volailles peuvent sortir quand même, avec leur manteau de plumes, pas de quoi attraper la chair de poule 😀

Aux premières loges pour admirer le coucher de soleil sur le Vercors fraîchement enneigé !
« C’est quoi ? c’est froid !
– Tu crois que ça se mange ??? »

Attestation de sortie

Après 10 jours de confinement strict, les volailles ont retrouvé le chemin du parc. Elles ont pu inspecter les filets fraîchement installés : ils garantissent que les oiseaux sauvages, potentiellement porteurs de la grippe aviaire, ne viendront pas se poser chez elles.

Les pintades ne sont pas très au fait de la distanciation sociale.
Le parcours des poulets… vu d’au-dessus le filet !

Confinées !

Chez les volailles, c’est la grippe aviaire qui menace. À ce jour, le territoire français est épargné, mais des mesures strictes de biosécurité doivent être observées pour éviter des contacts avec des oiseaux migrateurs potentiellement infectés.

Pendant que Marie-Anne œuvre à l’installation de filets de protection dans les parcs, les volailles sont donc confinées.

Pour passer le temps, les dindes jouent à chat-perché.